En Thaïlande Gilles Jack nous dévoile son univers d’aventures nomades. Reviewed by les1001vies on . [caption id="attachment_9292" align="aligncenter" width="600"] En Thaïlande Gilles Jack nous dévoile son univers d'aventures nomades.[/caption] Il est difficile [caption id="attachment_9292" align="aligncenter" width="600"] En Thaïlande Gilles Jack nous dévoile son univers d'aventures nomades.[/caption] Il est difficile Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Accueil » En Thaïlande Gilles Jack nous dévoile son univers d’aventures nomades.

En Thaïlande Gilles Jack nous dévoile son univers d’aventures nomades.

En Thaïlande Gilles Jack nous dévoile son univers d'aventures nomades.

En Thaïlande Gilles Jack nous dévoile son univers d’aventures nomades.

Il est difficile de résumer qui est Gilles Jack en seulement quelques lignes car sa biographie pourrait remplir plusieurs tomes… Que pourrions-nous dire de lui? Français expatrié en Thaïlande, Gilles Jack est plus simplement connu sous le diminutif de « Jack », comme Jack Dawson dans Titanic. Maintenant que le décor est planté, nous allons le laisser continuer les présentations…

Il était une fois…

Il était une fois, un bébé réanimé à la naissance, atteint du syndrome d’asperger, autiste jusqu’à l’âge de 6 ans et venu au monde la même année que Tupac Shakur alias 2PAC, autrement dit, moi, Gilles Jack. Durant mon enfance je vivais avec mes parents en France, en région parisienne et en Angleterre. C’est à cette période que mon père m’offrit mon premier appareil photo…

Les étés, je passais une partie de mes vacances en colonie. C’est là, à 12 ans, que j’ai vécu « ma première grande aventure » : une E.M.I, autrement dit une Expérience de Mort Imminente! Les autres enfants, profitant de ma timidité, jouaient avec moi au jeu de la prise de l’ours. C’est un jeu idiot, dangereux et morbide qui consiste à bloquer la respiration de la victime pendant 1 min. Sauf que pour moi, cela a duré au moins deux minutes…

En Thaïlande Gilles Jack nous dévoile son univers d'aventures nomades. 1ere EMI

Je suis donc « parti dans les vapes », j’ai ressenti ma vie d’enfant, défiler avec des flashs, la séparation de mon corps, le passage dans un tunnel et une lumière blanche. Sacré voyage auquel je ne m’attendais pas! Malgré la terreur des « petits monstres » qui m’entouraient, une fille est allée chercher la monitrice. Après de multiples actions de secours et quelques gifles, elle m’a fait revenir dans mon corps sans le savoir.

Après cela j’étais devenu un enfant toujours prêt à montrer aux autres les bêtises à faire, y compris les escalades urbaines appelées bien plus tard du Parkour ! 

En Thaïlande Gilles Jack nous dévoile son univers d'aventures nomades. Portraits

Seconde Expérience de Mort Imminente

J’ai vécu une seconde expérience de mort imminente à l’âge de 26 ans… C’était un lundi matin très tôt vers 4h sur le trajet habituel de mon travail. J’avais décidé de mettre fin à mes jours après le décès de ma mère, le suicide de mon cousin, le divorce annoncé de ma sœur…

J’ai pris le volant de ma 205 GTI customisée de l’époque, sur une départementale qui longeait la nationale 13. J’ai appuyé à fond sur l’accélérateur sans jamais freiner. Je suis arrivé sur un tronçon de route en rénovation complète et ensuite je ne me souviens de rien… Le véhicule a été découpé, on m’a retrouvé sous le moteur qui était entré dans l’habitacle sur mon siège conducteur.

En Thaïlande Gilles Jack nous dévoile son univers d'aventures nomades. 2eme EMI

Dans leur camion, les pompiers ont essayé de me réanimer. Je suis à nouveau repassé par le défilement de ma vie, la séparation de mon corps, un passage dans le tunnel lumineux, plus long qu’à l’âge de 12 ans… A un moment donné j’ai même franchi le rideau de lumière pour finir par me faire repousser par une forme de lueur colorée. Le dernier pompier a tout essayé par ultime désespoir. Il m’a giflé plusieurs fois pour me réanimer et j’ai finalement réintégré mon corps.

Un regard différent sur la vie

J’ai toujours assez de mal à raconter tout cela. Les mots manquent car les sensations sont indescriptibles et plus qu’extraordinaires. Depuis mes 26 ans je n’ai plus peur de rien… Au début, le plus dur c’était de ne pas retenter une EMI tellement l’envie se faisait sentir. Un peu comme une addiction… Le regard sur la vie a évidemment changé. Tout comme pour Tyler Durden dans le film Fight Club, la prédominance du matérialisme et de la consommation a disparu de mon environnement. Le regard des autres sur moi m’importe peu et je suis devenu hyper critique envers notre société totalitaire marchande.

En Thaïlande Gilles Jack nous dévoile son univers d'aventures nomades. Carpe diem

Je n’ai aucune appréhension du lendemain, de mon futur, de mon avenir… j’ose vivre comme je le veux… je n’ai plus peur de vivre et de mourir… Avec le recul ce sont les meilleures expériences qui me soient arrivées. J’en ai retenu « Carpe Diem » et que la liberté n’a pas de prix.

Une liberté nomade 

Après ce deuxième retour à la vie j’ai encore plus bougé. J’ai vécu à Paris, Nice, Lyon et leurs régions. J’ai créé de multiples associations, pour le cinéma avec Alfy Prod à Nice, de photographie à Lyon ou encore d’audiovisuelle en contact avec la Jeune Chambre Internationale…

En Thaïlande Gilles Jack nous dévoile son univers d'aventures nomades. Liberté nomade

J’ai franchis les frontières en partant tout d’abord vivre en Espagne, en Italie, en Sicile, au Maroc pour finalement arriver en Thaïlande, en 2010, à la recherche d’une autre culture. Ici, le hasard a fait que je sois devenu organisateur et responsable des relations publiques dans l’événementiel. Tel un boulimique de la vie j’ai aussi oeuvré comme professeur de français-anglais, photographe retoucheur, vidéaste dans les domaines de la mode, de l’art, de la gastronomie, ainsi que pour des artistes de Bangkok, pour l’essentiel.

De flexitarien à vegan

De flexitarien à vegan je suis passé par tous les stades… A mon arrivé à Bangkok j’étais déjà flexitarien mais avec le soleil toute l’année je suis passé rapidement au régime végétarien… En octobre 2017 j’étais végétalien avant de d’être « flexi-vegane » pour enfin, récemment, devenir 100% vegan depuis mai 2018!

En Thaïlande Gilles Jack nous dévoile son univers d'aventures nomades. Fruits

Ici à Bangkok il est assez facile de devenir vegan car tu trouves des fruits et légumes frais pas cher dans les petits marchés et auprès des marchands de rue. Pour ce qui est des légumineuses, des oléagineux, des céréales, des herbes aromatiques, des épices…tu trouves ça dans les supermarchés BIG C ou Tesco Lotus. Par contre il est vraiment rare de rencontrer des thaïlandais végétariens et encore moins vegans alors que le bouddhisme est la religion majoritaire! 

Anonymous for the Voiceless

J’ai réussi à rencontrer et à devenir membre de l’association Anonymous for the Voiceless à Bangkok. Lancée en avril 2016 à Melbourne, en Australie, cette branche du réseau Anonymous se concentre exclusivement sur les droits des animaux. Avec son expérience The Cube of Truth (le cube de la vérité), l’association entend montrer ce que l’industrie agroalimentaire cherche à cacher à tout prix : la souffrance animale.

En Thaïlande Gilles Jack nous dévoile son univers d'aventures nomades. Anonymus Bangkok

Prochainement si tout va bien à mon retour en France: je vais me lancer comme challenge de devenir Youtubeur, WWoofeur, conférencier dans le domaine de l’environnement, l’écologie, la permaculture, l’alimentation, la santé, les animaux, la planète… tout en restant vegan, of course!

Mon univers

Aventurier de jour et de nuit, pro des médias sociaux, communicant, influenceur, toujours à l’écoute, toujours avec un regard photo-vidéo omniprésent. Relaxation amusée, empathie ricanante, pensée positive, amoralité joyeuse … On dit de moi que je suis un potentiel évolutif attachant. Et j’ai rompu avec le programme censé inventer mes références.

Je gère mon ouverture d’esprit, guidé par mon bon plaisir et l’audace de ma curiosité intellectuelle. Ce qui m’enchante en tant que vadrouilleur bohémien et collectionneur d’exclusivité, c’est l’écriture, le cinéma, le montage vidéo, la culture, l’environnement, les animaux, le vivant, la musique, la peinture, la photographie, le monde de l’art, Internet depuis 1996, Facebook depuis 2008 (la Thaïlande est le pays numéro 1 des utilisateurs Facebook), les nouvelles technologies comme la Fondation Cyborg essentiellement depuis que mon père a un cœur artificiel. Également je l’avoue, je suis un véritable geek-nerd-gamer, fan de THX-1138, Star Wars, Star Trek, TRON, Blade Runner, Ready Player One, de jeux vidéo et de pop culture !

Le profil de Gilles Jack sur Facebook / La page « Greenalfy » de Gilles Jack sur Facebook 

En Thaïlande Gilles Jack nous dévoile son univers d'aventures nomades. Univers

Merci d’avoir lu notre article :  En Thaïlande Gilles Jack nous dévoile son univers d’aventures nomades. Découvrez ici nos autres « Interviews de stars » et nos photos d’Auvergne Végétarienne Attitude dans cette Galerie.

Réagissez à cet article, postez un commentaire tout en bas de la page

(Visited 107 times, 1 visits today)

Poster un commentaire sur Facebook

Commentaires Facebook

A propos de l'auteur

Rejoignez-moi sur mon profil Google+

Nombre d'entrées : 114

Commentaires (1)

  • dauf

    Salut

    Je ne connaissais pas Jack.
    il y a eu un sacré parcours de vie. Il a bien rebondi après ses EMI !!!
    Dès qu’il est sur Youtube, j’essaierais de ne pas le louper …
    ,-)
    Merci pour l’article.
    Belles journées.

    Répondre

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Translate »
Retour en haut de la page