Sainte Marthe, la ferme sans animaux où on cultive le bien-être Reviewed by les1001vies on . [caption id="attachment_8445" align="alignleft" width="600"] Sainte Marthe, la ferme sans animaux où on cultive le bien-être[/caption] Au centre France, en pays [caption id="attachment_8445" align="alignleft" width="600"] Sainte Marthe, la ferme sans animaux où on cultive le bien-être[/caption] Au centre France, en pays Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Accueil » Sainte Marthe, la ferme sans animaux où on cultive le bien-être

Sainte Marthe, la ferme sans animaux où on cultive le bien-être

Sainte Marthe, la ferme sans animaux où on cultive le bien-être

Sainte Marthe, la ferme sans animaux où on cultive le bien-être

Au centre France, en pays Solognot, dans le Loir et Cher, se trouve la ferme de Sainte Marthe. C’est un lieu particulier à la fois hors du temps et pourtant novateur. Une sorte d’oasis où l’on peut se connecter ou se reconnecter avec la terre, avec soi-même, loin du tourbillon consumériste de nos sociétés modernes. Nous vous présentons Sainte Marthe, la ferme sans animaux où on cultive le bien-être. Enfin, il y a tout de même un chien, des chats, des oiseaux, des souris, des mulots et des humains nommés stagiaires…

Intelligence Verte

Sainte Marthe, la ferme sans animaux où on cultive le bien-être. Logo Intelligence verteIntelligence Verte est une association créée en 1999. Elle a pour vocation « d’organiser la redécouverte et l’utilisation des variétés du domaine public pour un libre accès des semences et des plants, ainsi que des actions pédagogiques auprès des populations pour l’autonomie alimentaire de qualité »

L’association s’est doté de plusieurs moyens d’actions dont la promotion et la mise en œuvre de formations Bio et l’éveil du monde des affaires à une économie préservatrice de la biodiversité. L’objectif d’Intelligence Verte peut se résumer à « la promotion de la biodiversité naturelle et humaine ».

Dans le comité de l’association on retrouve de nombreux soutiens à côté des noms, par exemple, de ceux du journaliste Jean Carlier, de l’ex ministre de l’environnement Corinne Lepage, du fameux jardinier Michel Lis, du Professeur Jacques Vigneron, de l’Ingénieur Agronome François Plassard, du sociologue et Professeur Emérite Edgar Morin ou encore du célèbre Pierre Tchernia.

La ferme de Sainte Marthe

C’est le siège de l’association Intelligence Verte et le lieu des formations. La présentation du domaine sur sa plaquette publicitaire résume bien l’état d’esprit du lieu « La ferme de Sainte Marthe située en Grande Sologne, région réputée défavorisée, s’est exercée à convertir les handicaps naturels de son territoire en atouts ». L’établissement est situé sur la commune de Millançay, non loin de Romorantin. C’est un domaine familial implanté depuis des générations au cœur d’une région naturelle, de ses étangs et de ses 3 000 hectares de forêt de Bruandan, sur un territoire protégé.

Sainte Marthe, la ferme sans animaux où on cultive le bien-être. Formation été 2011

.

Qu’est-ce qu’on y fait ?

Commençons par ce qu’on n’y fait pas : on n’y vend pas de lait puisqu’il n’y a pas de vaches, on n’y pollue pas la terre puisqu’il n’y a pas d’utilisation de pesticides, on n’y apprend pas à choisir ses légumes au supermarché mais à les cultiver soi-même, on n’y apprend pas à faire du boudin car il n’y a pas de porc, on n’y apprend pas à choisir son menu au fast-food car on y parle slow food et végétarisme, on n’y apprend pas non plus à s’oublier soi-même mais plutôt à se découvrir ou à se redécouvrir…

Ceci étant dit, la Ferme de Sainte Marthe est, à l’image de son manager : Bio et multidisciplinaire ! Ici on forme au maraîchage, au jardinage, au potager, à l’indépendance, à l’éthique, à l’alimentation, à la santé. On y enseigne également une façon de vivre autrement, une façon de travailler autrement. Au passage, on conserve les espèces de graines anciennes, on produit et on vend des semences (Bio bien sûr), on propose des stages initiatiques au jardin Mandala, on devient pédagogue en cultivant la terre et on trace sa route avec des stages de coaching en développement personnel. Les stagiaires sont de tous horizons mais tout le monde mange végétarien et végétaLien sur demande (excellemment d’ailleurs grâce aux talents de Joselito qui est un vrai passionné de cuisine)

Qui sont les « fermiers » ?

Philippe Desbrosses

Sainte Marthe, la ferme sans animaux où on cultive le bien-être. Philippe DesbrossesDeux amis, Philippe Desbrosses et Jean-Yves Fromonot. Si je les appelle des fermiers c’est surtout parce qu’ils plantent des graines, au sens propre comme au sens figuré… Le premier est tout autant agriculteur que scientifique et écrivain.

Dans les années 1970, Philippe Desbrosses est l’un des pionniers de l’agriculture Bio dans notre pays dont il présida la commission d’attribution du label AB jusqu’en 2007. Il est membre du comité de veille écologique de la Fondation Nicolas Hulot. Docteur en environnement et agronome, il est chargé de mission auprès du Ministère de l’Agriculture depuis 1983. C’est également un expert auprès de la C.E.E. et du Parlement Européen depuis 1985.

Jean-Yves Fromonot

Sainte Marthe, la ferme sans animaux où on cultive le bien-être. Jean Yves FromonotLe second, Jean-Yves Fromonot, se revendique comme étant un « Ethno développeur ». C’est un néologisme auquel il donne la définition suivante « Personne qui entreprend des recherches et encadre des formations sur la manière de donner un sens profond à notre vie privée et professionnelle. »

Diplômé de l’European Business School, Jean-Yves occupa des fonctions de Directeur des Relations Humaines au sein de grands groupes internationaux. Le jour où les « relations humaines » sont devenues « la gestion des ressources » il décida de « Vivre et Travailler Autrement ».

Son changement de vie l’a naturellement incité à vouloir transmettre et développer ses connaissances en comportement et en psychologie. Jean-Yves Fromonot administre le centre pilote européen de la Ferme de Sainte Marthe. Il y donne régulièrement des conférences et des formations sur la façon de développer une activité éthique dans la Bio, sur la façon de changer naturellement de vie ou encore de trouver son équilibre dans une activité de vie entre ville et campagne.

Jean-Yves a le plaisir de travailler au quotidien aux côtés de Pascale, son épouse. Outre l’importante gestion administrative du centre elle a monté l’association Biotourism, a créé des cours de cuisine Bio (végétarien, végétalien, sans gluten…) sur Internet, intervient en formations etc. Pascale est également auteur du livre « Le Bio au masculin ».

En conclusion

Sainte Marthe, la ferme sans animaux où on cultive le bien-être. Domaine des Guineaux Si j’ai tenu à vous parler de « Sainte Marthe, la ferme sans animaux où on cultive le bien être« , c’est parce-que Jean-Yves est un ami. Non pas un ami à qui l’on a envie de rendre service ou que l’on souhaite mettre en avant. Jean Yves est le genre d’ami qui vous tend la main pour vous aider à vous redresser quand vous êtes genoux à terre.

C’est ce qu’il a fait pour nous avec désintérêt et efficacité à un moment où nous avions vraiment besoin. Alors je n’écris pas non plus cet article pour le remercier publiquement mais pour faire connaître sa formation au plus grand nombre. Cela fait une dizaine d’année que je fréquente « le milieu » du coaching. Comme dans toute activité, il y a de bons coachs, il y a des escrocs, des gens sincères et d’autres plus superficiels. Il ne s’agit pas de comparer les meilleurs et d’inciter à s’adresser à tel ou tel. Chacun propose son programme, son approche, sa personnalité, sa spécificité et souvent ils sont complémentaires.

Avec sa proposition de « Vivre et Travailler Autrement » en stage d’un week-end à Sainte Marthe, Jean-Yves pose son empreinte dans la sphère des formations. Pour l’avoir vécu, je peux vous dire que cela fait un bien fou et que ça m’a remis sur les rails ! Jean-Yves nous a sacrément aidé à rebondir! Alors pourquoi pas vous?

Merci d’avoir lu cet article : Sainte Marthe, la ferme sans animaux où on cultive le bien-être. Vous pouvez lire plus d’articles dans notre rubrique « Changer de vie ».

Réagissez à cet article, postez un commentaire tout en bas de la page

Sainte Marthe, la ferme sans animaux

Sainte Marthe, la ferme sans animaux où on cultive le bien-être

Mots clefs qui ont permis aux internautes de trouver cet article:

  • ferme sans animaux
(Visited 439 times, 1 visits today)

Poster un commentaire sur Facebook

Commentaires Facebook

A propos de l'auteur

Rejoignez-moi sur mon profil Google+

Nombre d'entrées : 101

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Translate »
Retour en haut de la page