Dernier jour à Singapour : de découvertes en amitié Reviewed by les1001vies on . [caption id="attachment_7556" align="alignleft" width="600"] Dernier jour à Singapour : de découvertes en amitié[/caption] MARINA BAY Mars 2015. Marina Bay et s [caption id="attachment_7556" align="alignleft" width="600"] Dernier jour à Singapour : de découvertes en amitié[/caption] MARINA BAY Mars 2015. Marina Bay et s Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Accueil » Dernier jour à Singapour : de découvertes en amitié

Dernier jour à Singapour : de découvertes en amitié

Dernier jour à Singapour : de découvertes en amitié

Dernier jour à Singapour : de découvertes en amitié

MARINA BAY

Mars 2015.

Marina Bay et son « Merlion » (statut avec une tête de lion et un corps de poisson), symbolise le cœur historique de Singapour. Autrefois, les Singapouriens accostaient leurs jonques et déchargeaient les marchandises à l’embouchure de la rivière. Cette activité portuaire a permis de développer la ville au XIXème siècle. Par la suite, l’installation d’un barrage a transformé la baie en une vaste étendue d’eau douce. Cette transformation fut à l’origine de nombreuses constructions d’hôtels de prestige, de casinos et de zones résidentielles. Avec ses salles de spectacles et de concerts, son circuit de Formule 1, son golf et l’extension du quartier d’affaires, ce site est devenu emblématique de la cité nation. Depuis le centre-ville et notre hôtel on peut se rendre à Marina Bay par une navette fluviale qui rend le déplacement encore plus agréable !

Dernier jour à Singapour : de découvertes en amitié. Marina bay sandsL’oeuvre architecturale qui symbolise la baie aux yeux du monde entier est « Le Marina Bay Sands ». Ce bâtiment impressionnant avec ces trois tours géantes est un énorme complexe hôtelier de 2 560 chambres, qui accueille un casino et un musée en forme de lotus. Les trois hôtels de 55 étages sont surmontés d’une gigantesque terrasse d’un hectare en forme de paquebot avec la plus longue piscine à débordement du monde (146 mètres). De là-haut, clients et nageurs peuvent donc avoir une vue imprenable sur la cité et les jardins de Garden By the Bay ! On imagine les sensations extrêmes que l’on peut ressentir au sommet…

Il a ouvert le 23 juin 2010 et aurait coûté plus de cinq milliards de dollars. Le prix d’une suite débute à 850 $ …

La Mecque du shopping

Dernier jour à Singapour : de découvertes en amitié. Centre commercial marina bay

Au pied de ce géant, un centre commercial démesuré s’étend sur plusieurs étages souterrains. Une fois à l’intérieur du complexe, vive la société de consommation ! Ce ne sont que des boutiques, des boutiques et encore des boutiques (de luxe), des galeries et des restaurants à s’y perdre, sur plus de 800 000 m2. Bref, c’est la Mecque du shopping…. Des restaurants luxueux et confortables, bordés par des orchidées, nous attirent mais nous constatons que les plats végétaliens ne sont pas du tout à l’ordre du jour. Dommage… Nous descendons alors au dernier sous-sol, traversé par la rivière Singapour sur laquelle naviguent quelques barques à touristes, pour trouver de petits restos populaires plus abordables.

L’après-midi, nous déambulons dans les étages jusqu’à arriver sur une terrasse extérieure agrémentée de bassins de lotus d’un mauve magnifique…. En soirée, nous continuons notre périple jusqu’au niveau supérieur qui donne accès aux « Gardens by the bay ». Mais, il est déjà l’heure de repartir par la navette fluviale… Derrière nous un feu d’artifice éclate en musique au milieu des jets d’eau illuminés. Ici, le client et son argent sont décidément les rois!

GARDENS BY THE BAY

Intrigués par ces gigantesques arbres métalliques à l’architecture futuriste, qui font régulièrement la une des magazines, nous revenons dès le lendemain à Marina Bay pour visiter les fameux « Gardens by the Bay ». Ces constructions géantes (25 à 50 mètres de hauteur) servent aussi de lieu de reproduction pour les oiseaux et les insectes et récupèrent les eaux pluviales.

Dernier jour à Singapour : de découvertes en amitié. Gardens by the bay

On accède aux jardins en empruntant une imposante passerelle à partir du complexe hôtelier. De l’autre côté, au travers de petits sentiers ou de grandes allées, s’offre à nous un immense jardin artificiel à l’air libre. Nous pourrions presque le confondre avec le jardin d’Eden (qui pour le coup serait un paradis factice…). Ce sont des milliers d’arbres, de plantes et de fleurs aux espèces variées et à profusion… C’est vraiment à en couper le souffle! Le moindre mètre carré est mis en beauté, avec des sculptures imposantes et de nombreux coins pour se poser et simplement admirer. Tout est net, propre, organisé, à l’image de l’ambitieuse et disciplinée Singapour

Cloud Forest

Dernier jour à Singapour : de découvertes en amitié. Cloud forestUne  sphère phénoménale, le « Cloud Forest » défie toute imagination en abritant des cascades qui dévalent d’une montagne de béton haute de 35 mètres et recouverte d’une luxuriante végétation sur plusieurs étages. On se croirait en pleine jungle à attendre que King Kong pointe le bout de son nez! Un énorme dôme de verre enveloppe le tout dans une atmosphère maintenue en permanence fraîche et humide. Nous apercevons des alpinistes harnachés qui escaladent les parois vitrifiées pour procéder à des opérations de contrôle et de nettoyage. Cette petite montagne reconstituée accueille des milliers de plantes rares dont certaines en voie d’extinction poussent habituellement à 2000 mètres d’altitude. Il faut reconnaître là aussi, que malgré l’artifice, cette reconstitution de  biodiversité est plutôt bluffante, d’autant que de longues passerelles suspendues dans les airs entourent l’édifice et rendent le parcours encore plus intense.

Flower Dome

Dernier jour à Singapour : de découvertes en amitié. Flower domeTout en bas, un second dôme de verre n’ayant rien à envier au premier : le « Flower Dome ». Là aussi, c’est une abondance de fleurs aux parfums tous aussi remarquables ou surprenants de saveurs olfactives. Des parterres colorés, agrémentés d’œuvres d’art, foisonnent de toute part. Un belvédère surplombe l’ensemble et offre une vue générale sur cet immense bain d’odeurs et de couleurs qui donne envie d’y plonger.

Ce parc de 100 hectares financé par le gouvernement, donne l’image d’un mariage réussi entre architecture contemporaine et espaces verts, mettant en œuvre de nouvelles technologies « vertes ». Une centrale à biomasse utilise, en effet, les tonnes de déchets horticoles du parc pour produire de l’engrais et de l’énergie pour la climatiser les dômes de verre.

LITTLE INDIA

Dernier jour à Singapour : de découvertes en amitié. Hôtel à Little IndiaDernier jour à Singapour : de découvertes en amitié. The bus Dernier jour sur place, dernière visite… A l’assaut de  la ville, nous prenons un bus à ciel ouvert et consacrons la fin de journée au quartier de Little India. Nous sommes toujours étonnés par tous les grattes ciel, les immenses centres commerciaux, les hôtels à n’en plus finir et par le peu de circulation. Il faut dire que des mesures draconiennes, surtout financières, ont été prises pour réguler le trafic automobiles. Nous traversons les quartiers d’affaires, les rues commerçantes, les quartiers touristiques… passons devant quelques palaces comme l’hôtel Raffles, à la façade coloniale. Nous sommes agréablement surpris par la propreté et l’abondante végétation toujours présente en ville….

Dernier jour à Singapour : de découvertes en amitié. Shops house Arrivés à Little India en début d’après-midi, nous rentrons dans un restaurant indien végétarien pour goûter quelques spécialités. On se régale mais Valérie doit composer avec les épices pimentées! Tout est végétalien sauf les desserts. Nous partons ensuite flâner dans les rues aux jolies maisons colorées et parfois agrémentées de statues de vaches sacrées. Comme partout dans le pays, les habitants rendent hommage à Lee Kuan Yew, fondateur de la cité-état de Singapour, décédé quelques jours plus tôt. Les pancartes sont en Anglais et en Tamoul car le secteur fut investi par les indiens au 19ème siècle (rejoints aujourd’hui par la communauté musulmane).

Tout comme à Chinatown, ça grouille de vie! Little India débordent de « shop house » qui vendent des denrées alimentaires, des bijoux, des fleurs, des épices, des produits locaux, des vêtements, ou encore des batiks, sarongs, tissus, légumes et fruits… C’est un gigantesque marché à ciel ouvert! Sans oublié le supermarché « Mustapha », véritable caverne d’Ali Baba, les nombreuses échoppes artisanales, le temple hindou haut en couleurs et en ornements. Des effluves de nourriture et de parfums d’encens flottent dans l’air et des haut-parleurs diffusent ci et là la musique de Bollywood…

JOYCE

Dernier jour à Singapour : de découvertes en amitié. GokulNotre plus belle rencontre de voyage s’appelle Joyce. C’est une jeune femme végétalienne, rencontrée sur Couchsurfing mais qui ne pouvait pas nous héberger. Joyce tenait absolument à nous rencontrer et à nous consacrer un peu de temps avec Kenneth, son petit ami. Pour notre dernière soirée et juste avant de prendre l’avion, Joyce nous a invité à diner dans un restaurant végétarien réputé de Little India : le « Gokul ». Guidés par notre hôte ce fut un agréable et mémorable instant d’échange, de partage et de découverte, malgré le barrage de la langue. Après le repas le couple d’amoureux nous a fait découvrir Little India « by night » avant de nous accompagner en taxi jusqu’à l’aéroport!

Juste avant l’embarquement, au moment de nous séparer, Joyce nous a donné une petite peluche à remettre en cadeau à notre petite-fille en France. Lola ne la quitte d’ailleurs jamais pour s’endormir… Devant cet incroyable sens de l’hospitalité et d’amitié spontanée c’est avec impatience que nous aimerions accueillir à notre tour Joyce en France!

Dernier jour à Singapour : de découvertes en amitié. Joyce

.

Merci d’avoir lu cet article : Dernier jour à Singapour : de découvertes en amitié. Vous pouvez découvrir tous les articles au sujet de Singapour ici.

Profitez de toutes les photos de notre séjour à Singapour en cliquant ici.

Réagissez à cet article, postez un commentaire tout en bas de la page

Mots clefs qui ont permis aux internautes de trouver cet article:

  • carnet de voyage singapour
(Visited 420 times, 1 visits today)

Poster un commentaire sur Facebook

Commentaires Facebook

A propos de l'auteur

Rejoignez-moi sur mon profil Google+

Nombre d'entrées : 89

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Translate »
Retour en haut de la page