Faut-il voyager pour apprendre une langue étrangère? Reviewed by les1001vies on . [caption id="attachment_9178" align="aligncenter" width="600"] Faut-il voyager pour apprendre une langue étrangère?[/caption] Nous laissons ici la plume à Virgi [caption id="attachment_9178" align="aligncenter" width="600"] Faut-il voyager pour apprendre une langue étrangère?[/caption] Nous laissons ici la plume à Virgi Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Accueil » Faut-il voyager pour apprendre une langue étrangère?

Faut-il voyager pour apprendre une langue étrangère?

Faut-il voyager pour apprendre une langue étrangère?

Faut-il voyager pour apprendre une langue étrangère?

Nous laissons ici la plume à Virginie qui est responsable francophone chez Preply.  Preply délivre un service éducatif dans le monde entier, en utilisant l’application Skype. Nous avons trouvé leur approche innovante. Ce qui nous a intéressé, c’est surtout la part importante consacrée aux langues étrangère avec des professeurs qualifiés. Preply en chiffres c’est environ 800 000 visiteurs mensuels,  50 000 tuteurs inscrits et plus de 100 000 étudiants qui prennent des leçons sur la plate-forme.

Faut-il voyager pour apprendre une langue étrangère?

On dit souvent que le meilleur moyen d’apprendre une langue c’est de voyager dans le pays concerné. Mais peut-on vraiment parvenir à maîtriser une langue au cours d’un voyage ? Dans quelle mesure cela peut nous aider dans son usage ?

Faut-il voyager pour apprendre une langue étrangère? Aéroport

Pour répondre à ces questions il faut tout d’abord mettre en perspective l’objectif de notre voyage : s’agit-il de simple tourisme ? Ou de véritable immersion ? C’est en fonction de la réponse à l’une de ces questions que l’on pourra déterminer si au retour de notre périple on aura enrichi notre connaissance d’une langue supplémentaire ou si en fin de compte on n’aura rien appris de plus.

Voyage touristique

Si l’on entreprend un voyage avec la casquette de touriste nous ne porterons pas le même regard sur le pays que si nous l’on part avec l’idée d’apprendre. Si on ne parle pas l’anglais ou quelques mots et qu’on décide de visiter Londres on sera plus attiré par Buckingham Palace, la relève de la Garde Royale, Big Ben, les mythiques studios d’Abbey Road, ou alors faire du shopping chez Harrods plutôt que d’essayer de comprendre ce que les gens disent. Bien sûr, on apprendra quelques mots de base comme le nom des aliments dans les menus ou les chiffres pour savoir combien on doit payer, on peut aussi devenir très bon dans la conversion de la livre avec l’euro pour ne pas se tromper, bien que depuis le Brexit les deux monnaies se soient plus ou moins égales, ce qui rend la gymnastique mentale beaucoup plus simple.

voyage touristique preply

Au retour de notre voyage touristique nous aurons vu beaucoup de belles choses, nous aurons plein de belles images dans notre tête et sur notre smartphone mais au niveau langage nous n’aurons pas progressé d’un iota. Mais après tout, ce n’était pas le but de notre virée londonienne.

Voyage en immersion

Quand nous parlons d’un voyage en immersion on pense plus à un périple dans lequel on se mélange effectivement à la population locale, on essaye de vivre comme elle, et de nouer le plus de contacts possibles. C’est donc une casquette entièrement différente de celle du simple touriste. Celui qui veut s’immerger, va dans un premier temps préparer son voyage en amont afin de ne pas être complètement dépaysé lors de son arrivé sur place. Tout d’abord il va réviser un peu ses connaissances de la langue utilisée. S’il part à Londres il va faire le point sur sa maîtrise de l’anglais. Au besoin il peut aller sur un site comme Preply pour apprendre l’anglais  afin de prendre quelques heures de cours pour se mettre à niveau.

Faut-il voyager pour apprendre une langue étrangère? Immersion

Se préparer par avance

S’il ne parle pas du tout la langue il faudra s’y prendre bien en avance pour pouvoir se débrouiller ne serait-ce qu’un minimum. Il ne faut pas se méprendre : pour celui qui est totalement novice dans une langue cela prend plusieurs heures de travail pour pouvoir acquérir au moins les rudiments. Celui qui a déjà quelques notions n’aura par contre pas trop de difficultés pour se mettre à niveau en quelques heures de cours, pourvu qu’il tombe sur un bon professeur ! Mais en principe sur les sites pour apprendre une langue il est facile de trouver des tuteurs compétents ne serait-ce qu’en consultant les commentaires des autres étudiants.

Faut-il voyager pour apprendre une langue étrangère? Se préparer

Et une fois sur place?

Une fois les cours pris, le voyageur en immersion pourra vraiment tirer profit de son voyage et acquérir une bonne connaissance de la langue. En séjournant chez l’habitant pour commencer, plutôt que de descendre dans un hôtel, il pourra engager la conversation et s’enrichir de vocabulaire, de nouvelles tournures de phrases et s’imprégner de l’accent local. Ensuite plutôt que d’être focalisé uniquement sur les monuments et les parcs londoniens il va plus chercher à se mélanger au gens en allant par exemple au marché, ou dans des petits bistros et ainsi parler avec les habitants. C’est d’ailleurs ce mot : « parler » qui fait la différence entre un voyage duquel on reviendra en ayant appris le langage et de celui duquel on n’aura rien retenu.

Faut-il voyager pour apprendre une langue étrangère? Vie sur place

Alors en mode touriste on apprend rien?

Le simple touriste, ne parle pas, n’échange pas, il est juste là pour regarder et consommer, c’est un spectateur. A l’opposé celui qui est en immersion essaye d’être un acteur, de participer à la société qu’il visite, de se fondre dans le décor, ce qui fait qu’il va parler avec les gens, être conscient de leur présence, de leur culture, et ne tentera pas d’imposer la sienne.

Faut-il voyager pour apprendre une langue étrangère? Summer

L’immersion ou le tourisme sont deux philosophies entièrement différentes que l’on retrouve aussi dans toutes les facettes de la vie. Certains font les choses en professionnels et d’autres en dilettantes. Les premiers y vont à fond tandis que les seconds restent en surface. Cela s’applique au tourisme, mais aussi au travail, à l’éducation, à l’amitié : on peut rester superficiels ou s’impliquer complètement.

Alors oui, on peut maîtriser une langue lorsque l’on voyage à condition de choisir la bonne casquette, non seulement pour se protéger du soleil, mais aussi en vue apprendre !

Faut-il voyager pour apprendre une langue étrangère? Découvrir le monde

Merci d’avoir lu notre article : Faut-il voyager pour apprendre une langue étrangère? Pour découvrir la rubrique « Dossiers pratiques sur le voyage » cliquez ici.

Réagissez à cet article, postez un commentaire tout en bas de la page

(Visited 82 times, 1 visits today)

Poster un commentaire sur Facebook

Commentaires Facebook

A propos de l'auteur

Rejoignez-moi sur mon profil Google+

Nombre d'entrées : 118

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Translate »
Retour en haut de la page