Monastir, Istambul, Pampelune, l’Atlas, Bonifacio, la Suède Reviewed by les1001vies on . [caption id="attachment_3130" align="alignleft" width="600"] Monastir, Istambul, Pampelune, l'Atlas, Bonifacio, la Suède[/caption] TUNISIE Monastir 1993 La Tuni [caption id="attachment_3130" align="alignleft" width="600"] Monastir, Istambul, Pampelune, l'Atlas, Bonifacio, la Suède[/caption] TUNISIE Monastir 1993 La Tuni Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Accueil » Monastir, Istambul, Pampelune, l’Atlas, Bonifacio, la Suède

Monastir, Istambul, Pampelune, l’Atlas, Bonifacio, la Suède

Monastir, Istambul, Pampelune, l'Atlas, Bonifacio, la Suède

Monastir, Istambul, Pampelune, l’Atlas, Bonifacio, la Suède

TUNISIE Monastir 1993

Monastir, Istambul, Pampelune, l'Atlas, Bonifacio, la Suède. Le lac de sel en TunisieLa Tunisie que nous avons connue, pour notre premier voyage en couple à l’étranger, était sans doute bien différente de celle qui a aujourd’hui émergé de la révolution! Nous avons principalement séjourné à Monastir d’où nous sommes partis en excursion dans le pays. A Monastir nous avons profité de la plage, visité la ville à pied, fait quelques emplettes au souk et sur les marchés bédouin alentours… Nous avons loué une voiture tout terrain pour nous rendre à El Jem, visiter le Colisée. Nous Monastir, Istambul, Pampelune, l'Atlas, Bonifacio, la Suède. Sidi Bousaïdsommes partis à Sfax puis à Gabes pour son marché aux épices et plus loin pour les maisons troglodytiques de Matmata. Nous sommes allés aux portes du désert, à Douz, sur la route du Sahel tunisien en direction du lac de sel (5000km²!), du Chott de El Jérid. A Tozeur nous avons fait étape à l’oasis de montagne, Tamerza et nous nous sommes promenés dans la cité en ruine. Nous sommes restés à Tunis le temps d’une pause pour voir la cathédrale St Vincent de Paul.

Ce que nous avons préféré en Tunisie : Sidi Bou Saïd sans aucun doute.

Monastir, Istambul, Pampelune, l'Atlas, Bonifacio, la Suède. Tunisie Monastir

.

TURQUIE Istambul 1996

Sitôt arrivés à Istambul « c’était le souk! » en direction du grand bazar et de ses 4000 boutiques… Les jours suivants nous avons visité : l’Hippodrome de Constantinople, cirque romain de l’époque byzantine où se déroulaient les célèbres courses de chars, la Mosquée bleue aux 6 minarets (point de départ des pèlerins pour la Mecque) et la Monastir, Istambul, Pampelune, l'Atlas, Bonifacio, la Suède. Le Grand bazard d'Istambulbasilique Sainte Sophie, transformée en musée depuis bientôt un siècle. De façon presque incontournable nous avons aussi emprunté le Bosphore, qui sépare l’Asie et l’Europe, pour une vue imprenable sur la ville et son architecture, nous nous sommes rendus au palais Topkapi (le palais de la porte des canons) puis au mausolée d’Ataturk (le « Père de la nation »). Mustafa Kemal Atatürk (1881 – 1938) fut le bâtisseur et le premier président de la république Turque qui succéda à l’empire ottoman. Nous sommes partis en bus pour la région de la Monastir, Istambul, Pampelune, l'Atlas, Bonifacio, la Suède. Turquie la ville romaine d'EpheseCappadoce, en Anatolie, site classé au patrimoine de l’humanité par l’UNESCO. Nous avons exploré l’étonnante vallée de Görème avec ses habitations troglodytiques. Nous nous sommes ensuite rendu à Kaymakli, une ville souterraine qui s’enfonce à 20 mètres de profondeur. Elle fût creusée dans le tuff en 1300 avant Jésus Christ mais découverte seulement en 1964! A Pamukkale (qui signifie « château de coton » en turc) nous avons pu admirer les somptueuses terrasses naturelles de tufières d’eau chaude à plus de 45°. Au sommet de Pamukkale se trouve la cité romaine en ruine de Hiérapolis où nous nous sommes promenés. Pamukkale et Hiérapolis figurent aussi sur la liste du patrimoine de l’UNESCO. Enfin nous avons suivi les pèlerins chrétiens à Ephèse, ancienne cité grecque qui abrite « la maison de la Vierge Marie » et la ville romaine en restauration.

Ce que nous avons préféré en Turquie : incontestablement la Cappadoce et les sources de Pamukale!

Monastir, Istambul, Pampelune, l'Atlas, Bonifacio, la Suède. Turquie Ephese la maison de la vierge

.

ESPAGNE Pampelune 2006 et 2007

Monastir, Istambul, Pampelune, l'Atlas, Bonifacio, la Suède. Pampelune banderolle PETANous étions effectivement à Pampelune en juillet de ces deux années consécutives pour participer activement à « la course humaine nue » organisée par l’association PETA. Nous avions rejoint de nombreux défenseurs des droits des animaux, tous venus manifester en faveur de l’abolition de la corrida en la capitale de la Navarre pour les fêtes de la St Firmin. Nous vous invitons à lire notre article « Torture et barbarie à Pampelune : corrida basta » rédigé en 2006 qui relate notre première participation à la course. A noter : nous étions des centaines à loger au camping Aritzaletu, si non sympathisants à notre cause, tout au moins non opposés…

Voici quelques chiffres lus dans la presse espagnole, en 2007, pour présenter de façon simple mais éloquente ce que représentent les corridas de la Saint Firmin :
– 208.000 visiteurs en ville pour 74 millions d’euro de chiffres d’affaires
– 2500 policiers pour prévenir les débordements et encadrés les opposants de PETA
– 1500 manifestants de 30 nationalités à la Course Humaine Nue de PETA
– 315 journalistes pour couvrir « l’évènement »
– 350 membres de la croix rouge pour secourir les fêtards ivres et les blessés de la course de taureaux en ville (chaque année a son lot de blessés graves ou de morts)
– 56 taureaux sacrifiés dans les arènes

Monastir, Istambul, Pampelune, l'Atlas, Bonifacio, la Suède. Pampelune musiciens PETA1500 personnes pour la vie contre 200.000 pour la mort… « Il faut rester fidèle à soi-même et même la conviction d’une défaite ne devrait pas nous empêcher de faire ce qui est juste » Terza, roi des Goths.

Ce que nous avons préféré à Pampelune : défiler aux côtés des espagnols pour dire non aux corridas et le soir venu, au camping, partager nos émotions avec nos camarades manifestants! En 2006 nous avions relaté cette action militante et bien d’autres sur notre blog « Auvergne Végétarienne Attitude ».

SUEDE Stockholm 2008

Monastir, Istambul, Pampelune, l'Atlas, Bonifacio, la Suède. StockholmAnnika, l’une de nos meilleures amies, habite en Suède. Normal me direz-vous, quand on sait qu’elle est suédoise… Oui mais nous avons rencontré Annika lorsqu’elle vivait en France… Après un mariage, des enfants et pratiquement deux décennies hors de sa mère-patrie elle a ressenti l’envie d’un retour aux sources.

C’est donc chez elle à Hölö Södermanlands Län, à 60 kilomètres au sud de Stockholm que nous lui avons rendu visite. Nous avons beaucoup apprécié la région, le jacuzzi familial à l’extérieur de sa maison, les produits végétariens en vente dans les supermarchés que nous ne Monastir, Istambul, Pampelune, l'Atlas, Bonifacio, la Suède. Stockholm une cabine trouvons pas en Monastir, Istambul, Pampelune, l'Atlas, Bonifacio, la Suède. Stockholm rue pietonneFrance (comme des steaks supers délicieux à base de champignon). Nous avons fait une formidable petite croisière en ferry pour naviguer entre quelques unes des 30.000 îles de l’archipel de Stockholm. Certaines sont désertes, d’autres habitées, les maisons sont agréablement colorées, les forêts sont verdoyantes. Parfois on croise des kayakistes d’autres fois quelques phoques. A Stockholm nous avons assisté à la relève de la garde équestre devant le palais royal (il y en a 11 en tout dans le pays) avant de déambuler dans les rues piétonnes et commerçantes. Nous avons aussi visité le très joli village typique de Trosa ainsi que le château de Tullgarns Slott, ses expositions, ses jardins et son orangeraie.

Ce que nous avons préféré en Suède : prendre notre temps à l’abri de l’hospitalité de notre amie!

Monastir, Istambul, Pampelune, l'Atlas, Bonifacio, la Suède. Stockholm Trosa

.

MAROC Marrakech 2008 – 2009

Monastir, Istambul, Pampelune, l'Atlas, Bonifacio, la Suède. Un marché sur la route de l'AtlasC’est la découverte, sur Internet, d’une maison d’hôtes végétalienne à Marrakech qui nous a fait prendre l’avion en direction du Maroc pour la fin d’année 2008. Le « Dar Vegan », situé dans la vieille ville, était tenu par Catherine qui, depuis, a fermé son établissement. Sur place nous avons eu beaucoup de plaisir à nous perdre dans le souk, à y faire des rencontres, à visiter les terrasses des teinturiers, à boire le thé, à marchander pour tout et surtout pour rien… Nous avons beaucoup marché à travers les rues de la « nouvelle ville » comme dans celles de la médina (classée à l’UNESCO). Nous avons visité Monastir, Istambul, Pampelune, l'Atlas, Bonifacio, la Suède. Jardins MajorelleMonastir, Istambul, Pampelune, l'Atlas, Bonifacio, la Suède. Suivez la route...des musées, une école coranique, le palais de Médersa Ben Youssef, les jardins de la Menara, des boutiques d’apothicaires, le minaret de la Koutoubia. Après un réveillon de la St Sylvestre mémorable, partagé avec Catherine à sa table d’hôtes, nous sommes partis quelques jours en expédition en taxi dans l’Atlas. Nous avons fait une halte dans une coopérative agricole qui produit et commercialise des cosmétiques et des huiles à base d’argan, fabriqués par des femmes. Nous avons traversé un village berbère et visité son marché, nous avons pu admirer des cigognes sur les toits, descendre dans une grotte laissant apparaître une énorme ouverture sous la forme du continent africain avant d’arriver à Ouzoud pour ses cascades et ses oliveraies renommées.

Ce que nous avons préféré au Maroc : les bons petits plats de Catherine, le jardin Majorelle ou repose Yves Saint Laurent, les cocktails de fruits et la place El Jamâa El Fna (également classée au patrimoine mondial de l’UNESCO).

Monastir, Istambul, Pampelune, l'Atlas, Bonifacio, la Suède. Sur la route de l'Atlas

.

CORSE Bonifacio 2009

Comme pour le Maroc en 2008 c’est une rencontre sur Internet, avec Alain et Cathy, qui nous a incités à leur rendre visite dans leur maison d’hôtes végétarienne en Corse (malheureusement fermée aujourd’hui).

Monastir, Istambul, Pampelune, l'Atlas, Bonifacio, la Suède. BocognanoLa traversée à bord de Corsica Ferries fut l’occasion de notre plus long voyage en bateau. Nous demeurions donc chez Alain, aux « Sèrres de Saint Jean » à Eccica Suarella. Avec son épouse ils avaient créé le premier restaurant bio-végétarien Corse, l’A Cantali à Ajaccio. Nous avons eu l’occasion de profiter de la côte comme de l’intérieur des terres. Nous avons visité un centre de protection des tortues à Cupulatta, nous avons particulièrement apprécié Monastir, Istambul, Pampelune, l'Atlas, Bonifacio, la Suède. Bonifacio Bonifacio, les falaises, les calanques et la réserve naturelle. Nous nous sommes « aventurés » dans les hauteurs, à Bocognano et après avoir suivi un itinéraire qui n’existait pas, des pancartes invisibles et des conseils secrets à ne pas dévoiler nous avons finalement dénicher un petit coin de paradis au bord d’une rivière ombragée. Mais chute on ne vous dira pas où cela se trouve. Vous n’avez qu’à demander à l’office de tourisme qui vous répondra qu’il ne sait rien…. En mer, à Porticcio, j’ai effectué mon baptême de plongée et avec Valérie nous avons embarqué sur le petit catamaran de Jean Pierre (11 mètres) pour une journée de croisière. En surface ou en profondeur la faune marine nous a émerveillés!

Ce que nous avons préféré : admirer les poissons multicolores allongés sur les filets de trampoline du catamaran avant de déguster le punch au rhum de Jean-Pierre!

Monastir, Istambul, Pampelune, l'Atlas, Bonifacio, la Suède. Bonifacio villageMonastir, Istambul, Pampelune, l'Atlas, Bonifacio, la Suède. Catamaran

 

Merci d’avoir lu notre article : Monastir, Istambul, Pampelune, l’Atlas, Bonifacio, la Suède. Vous pouvez découvrir notre carnet de voyage en cliquant ici.

Réagissez à cet article, postez un commentaire tout en bas de la page

Mots clefs qui ont permis aux internautes de trouver cet article:

  • exposition des vierges de navarre à pampelune
(Visited 209 times, 1 visits today)

Poster un commentaire sur Facebook

Commentaires Facebook

A propos de l'auteur

Rejoignez-moi sur mon profil Google+

Nombre d'entrées : 84

Commentaires (3)

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Translate »
Retour en haut de la page