Séjour à Bali : la population, le temps, l’argent, le quotidien Reviewed by les1001vies on . [caption id="attachment_4681" align="alignnone" width="600"] Séjour à Bali : la population, le temps, l'argent, le quotidien[/caption] La population Il y a des [caption id="attachment_4681" align="alignnone" width="600"] Séjour à Bali : la population, le temps, l'argent, le quotidien[/caption] La population Il y a des Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Accueil » Séjour à Bali : la population, le temps, l’argent, le quotidien

Séjour à Bali : la population, le temps, l’argent, le quotidien

Séjour à Bali : la population, le temps, l'argent, le quotidien

Séjour à Bali : la population, le temps, l’argent, le quotidien

La population

Séjour à Bali : la population, le temps, l'argent, le quotidien. Grand mères au templeIl y a des tas d’endroits dans le monde où l’on va uniquement pour leur beauté. Bali est certainement l’un des rares lieux où l’on aime venir, revenir et parfois rester à la fois pour la beauté des lieux et pour ses habitants. Certes il règne ici, une ambiance particulière, un esprit de spiritualité qui flotte dans l’air, un certain folklore et bien sûr une activité touristique et commerciale à outrance mais ce qui marque le plus ce sont les sourires des balinais qui éclairent Séjour à Bali : la population, le temps, l'argent, le quotidien. Notre copain kokoSéjour à Bali : la population, le temps, l'argent, le quotidien. Ecolières à Ubudleurs visages. La plupart d’entre eux sont avenants, agréables, de bonne humeur. Cela ne signifie pas qu’ils n’aient pas des difficultés à vivre comme tout un chacun mais plutôt que de faire la gueule quand ça ne va pas, eux, préfèrent sourire quand même. Bien sûr vous trouverez des exceptions, bien sûr dans certaines circonstances ils ne rigolent plus du tout, bien sûr ce sont des individus avant tout et l’on ne peut généraliser, bien sûr il y a l’excuse du soleil et de la plage, bien sûr ils ont parfois des arrières pensées commerciales, bien sûr parfois ils Séjour à Bali : la population, le temps, l'argent, le quotidien. Enfants dans la mangrovese moquent un peu de vous, bien sûr vous les trouverez aussi parfois nonchalant, voir agaçant, bien sûr, bien sûr, bien sûr… Mais. Une chose est encore plus sûr : si vous faites l’expérience d’un séjour à Bali et d’y poser vos valises vous constaterez l’effet que produisent sur vous tous ces sourires, tous ces regards rieurs et ce sera le meilleur moyen de vous faire votre opinion.

Séjour à Bali : la population, le temps, l'argent, le quotidien. Mariage balinais

.

Le temps météo

Bali se trouve dans une région tropicale, près de l’équateur. Même s’il n’y a que deux saisons, elles sont parfois, comme chez nous, un peu « déréglées » ou décalées par rapport au calendrier :
– de janvier à avril l’année débute avec la saison des pluies (plus importantes au nord et dans le centre)
– de mai à octobre-novembre c’est la saison sèche qui prend le relais

Quelle que soit l’époque, le jour « se lève » vers 6h et la nuit « tombe » aux alentours de 18h.

Séjour à Bali : la population, le temps, l'argent, le quotidien. Carte météo Quel est le temps? Les températures sont agréables toute l’année (moyenne de 26° à l’ombre) mais il peut y avoir des période de canicule et des zones plus froides en altitude. Ainsi la saison sèche peut être beaucoup plus ressenti sur la côté qu’à l’intérieur des terres montagneuses où se trouvent les grandes zones maraîchères. Juillet est sans doute le mois le plus sec et en même temps le plus frais. Contrairement à ce que l’on pourrait penser il pleut, en moyenne, pratiquement tous les jours à Bali ou au moins toutes les semaines. Ce qui varie c’est la force des averses et leur durée. En saison sèche il pleut souvent très peu ou parfois beaucoup mais pratiquement toujours la nuit ou pour quelques minutes seulement en journée.

Le quotidien, la vie sur place

Il ne faut pas se représenter Bali comme un Eldorado car quand c’est la réussite pour certains entrepreneurs c’est aussi, pour d’autres, une histoire qui vire au cauchemar. Si des millions de personnes choisissent cette destination mais surtout si elles décident d’y revenir ou d’y rester parfois, c’est parce-que globalement, le quotidien ici est cool…. Séjour à Bali : la population, le temps, l'argent, le quotidien. Douceur de vivreShort et tongues toute l’année, scooter pour se déplacer (de plus en plus de voiture aussi), un niveau de sécurité que nous pouvons estimer identique à la France en secteur touristique, une population cosmopolite, une qualité de vie supérieure, une nature omni présente malgré les dommages qui lui sont fais, des infrastructures adaptées, un réseau télécom et Internet etc. Même si « tout le monde il est pas beau et gentil » il règne un semblant d’esprit « peace & love » et une ambiance « vacances » toute l’année. Pour les végétariens, Bali est largement mieux fournit en offre de restauration que la France. La gamme des produits alimentaires est différente et quasiment non bio. L’offre est plus réduite, voir inexistante en terme de substituts à la viande tels que nous les connaissons, en France, dans les magasins spécialisés ou sur des sites comme La Boutique Vegan ou Un Monde Vegan. Il reste donc (et c’est déjà beaucoup!) le riz, le tofou, le tempé, les graines de soja, les fruits et légumes et leur jus, les céréales et les légumineuses, la noix de coco et tous ses nombreux dérivés, les courts de raw food

L’argent, le coût de la vie

Pour un occidental le coût de la vie est beaucoup plus variable que pour les balinais. Un occidental trouvera chaussure à son pied en fonction de ses moyens. Il est possible de déjeuner au restaurant à partir de 1€ et de loger dans certains secteurs et sous certaines conditions pour 80€ par mois par exemple. Un touriste trouvera des nuitées Séjour à Bali : la population, le temps, l'argent, le quotidien. Rupiah indonésienneà partir de 10€. A partir de 35€ on peut trouver des chambres sympas à l’architecture traditionnelle. Pour des villas avec 2 ou 3 chambres un bon rapport qualité-prix se situe dans une fourchette de 100 à 150€. A l’opposé c’est sans limite, tout est possible pour dépenser l’argent  dans le luxe et les palaces. Comme en France c’est donc souvent pour une classe moyenne d’expatrié que la vie sera plus difficile mais comme le chante Aznavour « la misère est (de toute façon) moins pénible au soleil« ! Il ne faut pas non plus oublier pour les expatriés certains frais fixes incontournables comme le coût des billets d’avion pour sortir du territoire, le paiement des frais médicaux et d’une assurance santé (différents prix en fonction de votre âge, de vos moyens et des prestations). Pour faire vos courses il y a les marchés, de nombreuses grandes surfaces ainsi que de grands centres commerciaux avec des prix extrêmement variables de l’un à l’autre, surtout pour l’alimentaire. Sur les marchés et souvent dans les boutiques, les prix ne sont pas affichés et il faudra négocier.

Une location de scooter au mois coûte dans les 40€ et 1.50€ à 3€ pour la journée. Un litre d’essence coûte dans les 50 centimes d’euro. Dans les stations services il faut prêter attention quand on vous rend la monnaie et de toute Séjour à Bali : la population, le temps, l'argent, le quotidien. Sorties en scooterfaçon on ne vous redonnera jamais la petite monnaie. Une bonne technique : préparez l’appoint et dites au pompiste que vous en voulez pour le montant annoncé. Sur le bord des routes beaucoup d’échoppes vendent de l’essence dans des bouteilles (de vodka, ce qui donne une idée de la consommation de cet alcool et du nombre de touristes russes…). C’est extrêmement pratique quand on est en pleine campagne! Les prix sont un peu plus élevé qu’à la station, les bouteilles vendues pour 1 litre font parfois 75cl et il possible que le carburant soit coupé avec de l’eau mais tout ça fait parti du folklore… Un conseil : portez un casque et de qualité! Il y a de nombreux accidents et les contrôles sont fréquents pour les étrangers.

Le balinais, lui, a un niveau de vie généralement très inférieur mais il dépense moins ou de façon différente. Par exemple les balinais sont moins exigeants en terme de confort domestique et savent se satisfaire du minimum quand c’est nécessaire. Ils vont par contre dépenser des sommes très importantes pour certaines cérémonies religieuses et notamment les mariages. Quand il font leurs courses au marché ils paieront toujours moins cher que les « boulés » (étrangers). Pour certains l’accession à des emplois mieux rémunérés que la moyenne est possible (le salaire minimum moyen étant d’environ 150€ mensuel). Il ne faut pas caricaturer car il existe des balinais qui ont su de par leur rang social, leur travail, leurs aptitudes, leur opportunisme ou pour toute autre raison se construire de belles sources de revenus.

Séjour à Bali : la population, le temps, l'argent, le quotidien. Une famille à Bali

En tout état de cause, même si on n’apprécie pas de se faire prendre quelque fois pour des pigeons par les locaux il faut garder le sourire et se souvenir que quelle que soit notre situation financière elle est souvent toujours plus élevée que la leur. Si, pour nous, Bali c’est pas le paradis ça l’est encore moins pour une certaine classe de la population indonésienne qui vit dans la misère, qui est confrontée à des problèmes de santé, d’argent, de logement etc. Une partie de la jeunesse en quête de devenir existentiel est partagée entre le poids omniprésent de la culture, de la religion, de la tradition et son épanouissement au sein d’un monde moderne apportant avec lui son lot de plaisirs mais aussi de contraintes et de démons.

Après avoir lu cet article : Séjour à Bali : la population, le temps, l’argent, le quotidien, vous pouvez découvrir comment Vivre à Bali : le travail, le logement, la santé, l’argent.

Toutes nos photos de Bali sont dans cette Galerie.

Réagissez à cet article, postez un commentaire tout en bas de la page

(Visited 193 times, 1 visits today)

Poster un commentaire sur Facebook

Commentaires Facebook

A propos de l'auteur

Rejoignez-moi sur mon profil Google+

Nombre d'entrées : 84

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Translate »
Retour en haut de la page