Singapour, cité, nation : fiche d’identité du dragon asiatique Reviewed by les1001vies on . [caption id="attachment_6083" align="alignleft" width="600"] Singapour, cité, nation : fiche d'identité du dragon asiatique[/caption] Pourquoi Singapour Pourquo [caption id="attachment_6083" align="alignleft" width="600"] Singapour, cité, nation : fiche d'identité du dragon asiatique[/caption] Pourquoi Singapour Pourquo Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Accueil » Singapour, cité, nation : fiche d’identité du dragon asiatique

Singapour, cité, nation : fiche d’identité du dragon asiatique

Singapour, cité, nation : fiche d'identité du dragon asiatique

Singapour, cité, nation : fiche d’identité du dragon asiatique

Pourquoi Singapour

Singapour, cité, nation : fiche d'identité du dragon asiatique Premier jourPourquoi avoir choisi d’aller à Singapour? Je crois plutôt que c’est Singapour qui nous a demandé de la rencontrer. Nous sommes venus ici une bonne dizaine de fois en transit vers Bali plus ou moins long. Depuis le temps que nombre de nos amis, de voyageurs ou d’expatriés nous disaient d’y séjourner, nous avons fini par nous dire qu’il fallait visiter ce petit état d’Asie du sud-est, surnommé « la Suisse asiatique ». Et surtout, nous avions très envie de découvrir par nous mêmes ce célèbre et sulfureux archipel. Si l’on compare les Singapouriens aux Helvètes, c’est en raison de leur niveau de vie élevé et du nombre de millionnaires qui peuplent cet Etat… Nous vous proposons donc de vous présenter ici nos premières impressions, dès notre arrivée, avant de vous détailler notre séjour au travers de quelques articles.

Un dragon asiatique en deuil

Singapour, cité, nation : fiche d'identité du dragon asiatique Nation en deuil Nous avons atterri à l’aéroport de Changi, le dimanche 29 mars 2015, 1er jour d’une semaine de deuil national en raison des obsèques de Lee Kuan Yew, décédé à 91 ans des suites d’une pneumonie. A l’âge de 35 ans, en 1959, cet avocat d’origine chinoise, fut le premier chef de gouvernement à diriger le pays pour le rendre indépendant, tout d’abord de la tutelle britannique du Commonwealth d’après-guerre, puis de son rattachement à la Malaisie en 1965. C’est sous une forte pluie que nous avons regagné notre hôtel de Riverside, dans une ville aux rues pratiquement désertes en raison des cérémonies officielles de la journée, des barrages et des nombreux commerces fermés en signe de deuil. Un employé du métro qui nous renseignait, s’est empressé de nous déclarer sa tristesse mais aussi sa fierté que beaucoup de grands chefs d’Etat soient aujourd’hui présents aux funérailles.

L’empreinte de Lee Kuan Yew

Singapour, cité, nation : fiche d'identité du dragon asiatique Lee Kuan YewLee Kuan Yew fut, à son poste, l’instigateur et l’artisan du développement économique de Singapour durant plus de 30 années. Premier ministre, il a construit un système politique autoritariste et autocratique à mi chemin entre démocratie et dictature. Favorisant le développement de l’économie de marché, il voulait que l’Etat puisse garder le contrôle des secteurs stratégiques. Il se disait très attaché à la famille qu’il voulait protéger des dérives d’une société de consommation sans limite et d’un mode de vie décadent, en promulguant des lois restrictives et en favorisant le respect des traditions autant que l’éducation (cours de «bon citoyen» en primaire et «d’éducation civique et morale» en secondaire). Il souhaitait que la société prime sur l’individu et que l’individu respecte l’ordre établi d’un Etat hiérarchisé où règne discipline et efficacité.

Pour aller plus loin

Il est bien difficile de nous forger notre propre opinion sur la nature politique de ce régime après seulement 4 jours sur place. Après nous être documentés, nous avons dressé une liste des points positifs et des points négatifs, qui semblent ponctuer le mode de vie quotidien à Singapour dans un article que nous publierons prochainement : Singapour : les atouts et défauts d’un archipel sulfureux.

Côté pratique

* le quartier de Clarke Quay est vraiment sympa pour séjourner
* les prises électriques sont à 3 broches et il faut prévoir un adaptateur comme celui-ci
* l’anglais est la langue officielle et la plus pratiquée mais le Mandarin, le Malais (dans laquelle s’exprime l’hymne national) et le Tamoul sont aussi des langues nationales.

Singapour, cité, nation : fiche d'identité du dragon asiatique Côté pratiqueSingapour se situe au sud de la Malaisie et sa monnaie est le dollar singapourien (SGD). Le climat est de type équatorial avec moins d’humidité qu’à Bali et les températures oscillent entre 25 et 35 degrés selon les périodes de l’année. Au cours d’une même journée, pluies et temps sombre peuvent alterner avec ciel dégagé et ensoleillé. Toute l’année, le jour se lève à 7 heures et la nuit arrive à 19 heures.

La population d’environ 6 millions d’habitants « se partage » une superficie totale de moins de 700 km2. Singapour est une « cité nation » (le pays et la capitale se dénomme de la même façon), constitué de quelques 60 îles dont la plus grande est « Pulau Ujong » (585 km2). Malgré une très forte urbanisation et une multitude de gratte-ciel, d’immeubles, d’hôtels et de galeries commerciales à la taille démesurée, Singapour est la seconde ville au monde en terme de densité d’espaces verts, de jardins, parcs, allées arborées, plantations florales (50% de sa superficie!). Un quart du territoire est pourvu de réserves naturelles et de forêts primaires. Le résultat est étonnant car on a souvent l’impression d’évoluer dans une ville qui pousse au milieu d’un vaste jardin (ce qui est l’objectif du gouvernement), comme si la nature tolérait l’implantation de l’homme en la régulant. Il en ressort un sentiment de bien être immédiat…

Singapour, cité, nation : fiche d'identité du dragon asiatique LKY

Merci d’avoir lu cet article : Singapour, cité, nation : fiche d’identité du dragon asiatique. Vous pouvez lire la suite ici : Singapour : le Yin et le Yang d’un archipel sulfureux

Profitez de toutes les photos de notre séjour à Singapour en cliquant ici.

Réagissez à cet article, postez un commentaire tout en bas de la page

(Visited 110 times, 1 visits today)

Poster un commentaire sur Facebook

Commentaires Facebook

A propos de l'auteur

Rejoignez-moi sur mon profil Google+

Nombre d'entrées : 84

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Translate »
Retour en haut de la page