Sydney, Océanie, la terre promise de l’Océan indien Reviewed by les1001vies on . Sydney, Océanie, la terre promise de l'Océan indienVendredi 5 août 2011. C'est la première fois que nous posons le pied en Océanie (parfois appelée le Continent Sydney, Océanie, la terre promise de l'Océan indienVendredi 5 août 2011. C'est la première fois que nous posons le pied en Océanie (parfois appelée le Continent Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Accueil » Sydney, Océanie, la terre promise de l’Océan indien

Sydney, Océanie, la terre promise de l’Océan indien

Sydney, Océanie, la terre promise de l'Océan indien
Sydney, Océanie, la terre promise de l’Océan indien

Vendredi 5 août 2011.

C’est la première fois que nous posons le pied en Océanie (parfois appelée le Continent australien). Nous venons rendre visite (avant de partir pour Bali) à notre fils et à son amie qui habitent Sydney pour une année de travail et de découverte.

Sydney, Océanie, la terre promise de l'Océan indien. Premiers pas Ils partagent un grand appartement dans le secteur de Pyrmont, avec deux copains d’enfance. C’est un quartier agréable dans le prolongement du Sydney Harbour Bridge qui enjambe la baie pour relier le nord au sud de la ville. Sydney est certainement l’une des villes australienne la plus connue en Europe mais contrairement à une idée reçue ce n’est pas là que siège le pouvoir. La capitale de l’Australie est Canberra et elle est située à 280 kilomètres de Sydney

Sydney, Océanie, la terre promise de l'Océan indien. Vue panoramique

Darling Harbour

Sydney, Océanie, la terre promise de l'Océan indien. VoilierNous voilà donc en terre promise. A deux pas de l’appartement, dans le quartier de « Darling Harbour », se trouve le port « Circular Quay ». D’ici partent de nombreux ferrys qui transportent les passagers sur la côte nord comme par exemple à Manly, à Shark Island ou encore à Fort Denison. Les berges sont aménagées de restaurants, de logements, de commerces et de divers autres établissements. Il y a un bateau musée à quai et aussi un sous-marin que l’on peut visiter.

Sydney, Océanie, la terre promise de l'Océan indien. Bateau a aubeUn peu plus loin un magnifique bateau à aube offre des dîners spectacles pendant la traversée des eaux. Au large des voiliers naviguent aux côtés de puissantes vedettes et de hors bords. En longeant le quai ouest en direction du nord on peut faire une belle promenade ou un jogging très agréable, d’une dizaine de kilomètres en aller-retour, jusqu’à Johnstons Bay. Le secteur du Rocks est très fréquenté car c’est un lieu convivial avec de grands espaces, des places publiques, des terrains de jeux, un cinéma 3D à écran géant, des boutiques et de nombreuses animations.

Les Jardins Botaniques Royaux

Sydney, Océanie, la terre promise de l'Océan indien. Chauve sourisSydney, Océanie, la terre promise de l'Océan indien. EchassierJuste à l’opposé, sur l’autre berge, en baie de Farm Cove, il y a les Jardins Botaniques Royaux (Royal Botanic Gardens). Cet immense espace vert s’expose sur 30 hectares depuis l’année de son inauguration en 1816. Il accueille également un Conservatoire de Musique ainsi qu’une grande serre.

C’est un jardin grandiose et très agréable, impeccablement entretenu avec une grande variété d’espèces Sydney, Océanie, la terre promise de l'Océan indien. Arbre majestueux dans le Royal Botanic Gardensvégétales et Sydney, Océanie, la terre promise de l'Océan indien. Entre ville et palmiersd’arbres. On y croise facilement de grands oiseaux en liberté et d’énormes chauve-souris suspendues aux branches.

Le parc, en accès libre, est fréquenté de promeneurs, de touristes, de joggeurs, de familles en pique-nique, de retraités, de bureaucrates en pause café, d’étudiants qui révisent leurs cours ou de couples amoureux sur les bancs. Le contraste avec les tours géantes des quartiers d’affaires qui jouxtent la cime des arbres est saisissant. Il suffit seulement de traverser un passage piéton pour changer complètement d’univers!

Sydney, Océanie, la terre promise de l'Océan indien. Vue du Royal Botanic GardensNous comprenons maintenant l’attirance de nombre  jeunes français pour Sydney et ses opportunités professionnelles. Le coût de la vie n’est pas des moins élevé mais les salaires sont conséquents et les conditions de travail ainsi que l’environnement sont plus attrayant qu’à Paris dans le quartier similaire de la défense. Voici les différents index des coûts de la vie à Sydney : Numbeo Sydney.

Sydney, Océanie, la terre promise de l'Océan indien. Ville ou campagne, au choix

L’opéra

Sydney, Océanie, la terre promise de l'Océan indien. Salle de concert à l'opéraSydney, Océanie, la terre promise de l'Océan indien. Affiche du concertL’opéra est situé à Bennelong Point, sur l’extrémité Est de la baie de Sydney Cove et à proximité immédiate des Royal Botanic Gardens. C’est un bâtiment rendu célèbre par son architecture connue dans le monde entier. Pendant notre séjour nous aurons d’ailleurs la chance de pouvoir assister à un concert des musiques de John Williams sous la direction de Shaun Mikallef. John Williams Sydney, Océanie, la terre promise de l'Océan indien. Photo à l'opéraest le compositeur de nombreuses musiques de films comme Star Wars, Harry Potter, Indiana Jones, ET l’extra-terrestre, Jurassic Park ou encore Superman… Réentendre ces chefs d’œuvre à l’opéra de Sydney fut un moment magique!

Le « Sydney Opera House » fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis le 28 juin 2007. L’idée de sa création est née en 1940. Un concours d’architecture fut lancé après guerre et sur 233 candidatures, le projet retenu en 1955 est celui d’un architecte danois : Jørn Utzon. Les travaux débutent en 1958 et vont durer 16 années. Le 20 octobre 1973, sous les feux d’artifice et au son de la 9ème symphonie de Beethoven, des millions de personnes assistent à l’inauguration par la reine Elisabeth II d’Angleterre.

Sydney, Océanie, la terre promise de l'Océan indien. Vue depuis le parvis de l'opéraCette merveille architecturale occupe pratiquement 2 hectares. Elle accueille deux grands halls d’entrée, cinq théâtres, cinq studios de répétition, six bars, quatre restaurants, et plusieurs magasins de souvenirs. Sa construction a coûté 102 millions de dollars australiens pour un budget de départ, en 1957, de 7 millions… Le gouvernement décida de combler ce vrai gouffre financier par une opération de loterie publique en 1975.

Pour notre premier jour en terre australienne, pour sûr, nous sommes tombés sous le charme de Sydney! Nous vous avons donc préparé un article « Découverte de l’Australie : quoi faire à Sydney« .

Sydney, Océanie, la terre promise de l'Océan indien. L'opéra

L’opéra de Sydney

Merci d’avoir pris connaissance de notre article : Sydney, Océanie, la terre promise de l’Océan indien. Nous vous invitons à découvrir les autres articles sur notre séjour en Australie en cliquant ici et également ici.

Toutes nos photos de l’Asutralie sont dans cette Galerie.

Réagissez à cet article, postez un commentaire tout en bas de la page

(Visited 141 times, 1 visits today)

Poster un commentaire sur Facebook

Commentaires Facebook

A propos de l'auteur

Rejoignez-moi sur mon profil Google+

Nombre d'entrées : 84

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Translate »
Retour en haut de la page