Vivre autrement pour vivre mieux et devenir riche Reviewed by les1001vies on . [caption id="attachment_6677" align="aligncenter" width="600"] Vivre autrement pour vivre mieux et devenir riche[/caption] Alors que le paradigme habituel est d [caption id="attachment_6677" align="aligncenter" width="600"] Vivre autrement pour vivre mieux et devenir riche[/caption] Alors que le paradigme habituel est d Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Accueil » S'enrichir » Vivre autrement pour vivre mieux et devenir riche

Vivre autrement pour vivre mieux et devenir riche

Vivre autrement pour vivre mieux et devenir riche. Le bonheur est dans le pres

Vivre autrement pour vivre mieux et devenir riche

Alors que le paradigme habituel est de devenir riche pour vivre autrement et vivre mieux, de nombreux autres modèles existent pour acquérir une vie heureuse.

Nous avons fait la connaissance de Ludovic Deschamps via Internet et plus particulièrement en visionnant sa vidéo « Vivre Autrement, simplement, dans le respect de toute forme de vie ». Ludo a eu le courage de tout plaquer, de tout abandonner pour changer de paradigme, il a décidé de vivre autrement pour vivre mieux et devenir riche. Riche d’un bien précieux qui n’a pas de prix, le bonheur.

« Quand j’achète quelque chose, ou quand tu achètes quelque chose, on ne le paye pas avec de l’argent. On le paye avec le temps de vie qu’il a fallu dépenser pour gagner cet argent. A cette différence près que la vie, elle, ne s’achète pas. La vie ne fait que s’écouler. Et il est lamentable de gaspiller sa vie à perdre sa liberté. » Témoignage de José Mujica, extrait du film HUMAN.

Vivre autrement pour vivre mieux et devenir riche. LudoNous suivons régulièrement les publications de la page Facebook de Ludo.

Dans un post, il partage ses premiers ressentis, ses premières émotions lorsqu’il a commencé à changer de vie : « Quand j’ai décidé de ne plus travailler pour un patron, de ne plus être salarié, il est devenu évident pour moi que je devrais vivre dans la rue et me débrouiller pour vivre. Je me réveillais en pleine nuit, affolé à me demander ce que je mangerai, où je dormirai, et cette petite voix au fond de moi me rassurait toujours en me disant « tout va bien, tout est ok ». J’ai vécu dans la rue, sur la route, avec ou sans argent en poche et j’ai toujours eu l’essentiel. De quoi dormir et manger. Alors oui, si vous avez la foi, si vous croyez en vous et en l’Univers il veillera sur vous, soyez en sûr. La Vie est belle. »

Alors forcément, nous, on a voulu en savoir un peu plus et nous lui avons posé des questions…

Des épreuves qui ouvrent la voie

Bonjour Ludovic, après la lecture de ce post on se sent assez bouleversés parce qu’on se dit que, finalement, le bonheur nous échappe alors qu’il est à portée de main. Est-ce qu’il est aussi facile que tu sembles le décrire de changer de vie, de vivre autrement pour vivre heureux?

Vivre autrement pour vivre mieux et devenir riche. Les epreuves Je ne pourrais bien sûr parler que de mon expérience. Je ne sais pas si j’emploierais les termes facile ou difficile, mais dans mon cas, c’était nécessaire, il m’était impossible de faire autrement. Je venais de vivre une séparation douloureuse, de perdre mon emploi, cette situation, je la vivais pour la deuxième fois et cette course pour obtenir la vie de monsieur tout le monde (vie de famille, emploi stable, maison etc) se soldait à chaque fois par un échec. La seule solution était d’en finir avec la vie en me laissant mourir de faim et paradoxalement cette envie de mourir s’est transformée en opportunité de pouvoir tout vivre.

Dans la mesure où j’acceptais la mort, je n’avais plus rien à perdre et pouvais donc tenter n’importe quelle expérience. L’envie de mourir de faim et de désespoir s’est transformé en jeûne qui m’a ouvert les portes sur un monde remplis d’espoir, un monde ou tout devient possible, un monde où toutes les peurs disparaissent. Ce Jeûne a été comme une véritable expérience spirituelle qui m’a ouvert l’esprit sur tout un monde de possibilités. Cela fait un peu illuminé je l’avoue mais peu importe ce que les gens en penseront … j’étais « connecté ».

Toucher le fond et voir l’horizon

J’ai eu l’envie de me suicider et pourtant j’aimais la vie. Ce qui me rendait mal c’était de voir à quel point l’humain ne respectait pas la vie. Il me fallait comprendre pourquoi l’humain se comportait ainsi. La première étape était de connaître la cause de nos malheurs et j’en arrivais toujours à la même conclusion, c’était l’argent ou plutôt le système économique basé sur l’échange. Tout est fait pour que nous soyons dépendants de l’argent, ce qui nous amène à faire n’importe quoi pour en gagner.

Vivre autrement pour vivre mieux et devenir riche. Voir l'horizonJ’avais beau chercher un métier éthique, écologique, respectueux de la vie sous toutes ses formes, je n’en trouvais pas. Il m’est donc apparu évident que je ne pourrai plus travailler, je ne pouvais pas cautionner ce système, le fait de perdre ma vie à la gagner pour un salaire qui ne ferait de moi qu’un esclave « con-sot-mateur ». Ce n’était pas évident de se réveiller en pleine nuit en se demandant comment faire une fois que Pôle Emploi arrêterait de m’indemniser… Je sais que mes lectures sur la pensée créatrice et la loi de l’attraction m’ont bien aidé. Je me disais au fond de moi « ça va le faire, ça le fait déjà », et ça le fait toujours.

Alors facile ou pas facile, tout est relatif, ça dépend pour qui, comment, quelles sont les motivations etc … tout dépend du mental aussi.

Décider d’agir, de changer de vie

Aujourd’hui comment vis-tu, en dehors du travail salarié? Quel est ton quotidien dans ce mode de vie sans argent Roi?

Vivre autrement pour vivre mieux et devenir riche. Les indignésQuestion complexe; mon quotidien change en permanence depuis que je suis partie vivre dans la rue, fin 2011. Alors je vais commencer depuis fin 2011… Tout d’abord j’ai rejoins les Indignés à La Défense. J’ai pris un sac sur le dos et suis parti … Je n’avais pas un centime en poche, un découvert à la banque et un crédit en cours que je ne pouvais rembourser. Je n’avais surtout rien à perdre, persuadé que ce mouvement annonçait le changement de paradigme.

Quand j’ai rejoins le mouvement, j’ai tout de suite été « adopté », c’était un peu comme une grande famille. Je n’avais plus rien niveau matériel et je recevais l’essentiel. Il y avait de quoi se nourrir, de quoi dormir, les uns veillaient sur les autres, c’était très chaleureux malgré le froid de novembre. Quand le mouvement s’est terminé, je suis resté vivre en squat avec des amis que j’avais rencontré ici et là. Nous squattions les sous-sols d’une grande surface commerciale. Nous remontions à la surface de temps en temps pour récupérer les invendus des boulangeries industrielles. Nous avions tout à porté de main, nourriture, connexion Internet, électricité.

Se mettre en mouvement, partir sur les routes

Peu de temps après l’interview sur mon mode de vie Frugivore (vidéo Vivre autrement etc) nous avons décidé de partir sur les routes avec ma copine. Nous n’avions pas de tunes en poche, la solution que nous avons trouvé était donc de faire du volontariat dans des fermes avec le système de Woofing. Nous avons vécu ainsi pendant 6 mois. Il nous suffisait de travailler quelques heures par jour et nous étions nourrit, logés blanchit. Nous avions l’essentiel. On se déshabitue vite du superflus en vivant ainsi, on se rend compte que nous sommes surtout bien plus libres.

Vivre autrement pour vivre mieux et devenir riche. Se mettre en routeFin 2012 je me suis enfin décidé à demander les minimas sociaux. Loin de moi le sentiment de voler qui que ce soit! Pôle Emploi c’est pour les gens qui ont cotisés, je ne faisais que reprendre mon dû. Et puis j’avais beau toucher les minimas, je n’étais pas inactif pour autant. Mes journées étaient bien chargées. Je passais mon temps à rendre des services à droite et à gauche, je donnais mon temps à des associations de jardinage, de regroupement d’achats Bio sur Perpignan etc. Je me justifie un peu mais je n’aime pas l’étiquette de profiteur du système qu’on veut nous faire porter. Notre histoire avec mon amie s’est terminée, de mon côté j’ai quitté Perpignan et suis reparti sur les routes. Ma vidéo et ma page Facebook m’ont fait connaître un peu, j’ai été invité un peu partout, ça me permettait de rencontrer des gens sympa avec qui j’échangeais des conseils en tout genre (jardinage, alimentation, bien être etc) contre un toit et un peu de chaleur. J’étais toujours autonome financièrement grâce à mes indemnités.

Le Woofing, le travail autrement

Vivre autrement pour vivre mieux et devenir riche. Le woofingMon petit tour de France s’est terminé dans une famille de l’Oise qui m’a accueilli pendant  3 mois. C’était l’hiver et dans l’Oise les hivers nous font comprendre que la vie de nomade n’est pas forcément de tout repos. Cela faisait déjà un moment que je rêvais de partir au soleil, et dans la mesure où j’étais frugivore, je pensais qu’il serait plus simple pour moi de partir sous les tropiques pour y trouver l’abondance de fruits; j’ai donc économisé et en Avril 2014 j’ai quitté la France Métropolitaine pour l’île de la Réunion. Là bas j’ai fait du  Woofing dans deux fermes. J’étais donc logé nourris blanchis et mon ASS (minimum Pôle Emploi) me permettait de vivre. J’y ai rencontré ma compagne et quelques mois plus tard nous sommes parti en Asie ensemble. Le but était d’aller de fermes Bio en fermes Bio. Malheureusement le bénévolat en Asie est payant, nous avons donc abandonné cette option.

Vivre autrement pour vivre mieux et devenir riche. Le woofing à l'étrangerNous avons fait un peu de tourisme en espérant trouver d’autres solutions, puis quand nous nous sommes aperçu que c’était ainsi partout en Asie, nous avons décidé de rentrer en France. Nous ne rentrions pas, pour autant, sans plan de secours car un mois avant de revenir j’avais passé un petit coup de gueule sur un site de permaculture. J’exprimais mon ras le bol de voir que les sites qui disent faire de la permaculture sont surtout des sites qui vendent des stages, des conférences, des diplômes et qui profitent des Woofers. C’est surtout un business. De là, une personne m’a contacté, m’a envoyé une proposition de le rejoindre en France sur un terrain dans le Var et c’est ainsi que nous nous sommes retrouvé où nous sommes actuellement.

Vivre sans monotonie, avoir confiance en l’univers

Vivre autrement pour vivre mieux et devenir riche. La confiance en l'universComme vous pouvez vous en rendre compte, mon quotidien change tout le temps, je vis l’instant présent, je ne sais jamais de quoi demain sera fait, j’ai juste confiance. Certains appellent ça la foi. Pour résumer, j’ai donc vécu de la récup, de la cueillette sauvage (fruits et plantes sauvages), du Woofing, des dons des personnes qui ont partagé mon quotidien, des aides sociales, bref, j’ai toujours eu tout ce dont j’avais besoin, de l’essentiel, l’Univers veille à ce que je ne manque de rien. « L’univers, ce système d’êtres et de relations entrelacés« … *

Que pourrais-tu conseiller, avec le recul qui est le tien aujourd’hui, aux personnes qui veulent, elles aussi, « sortir de la matrice » et qui ne savent pas trop comment s’y prendre ou qui ont peur de lâcher prise?

Vivre autrement pour vivre mieux et devenir riche. Pratiquer le jeûneTout d’abord je dois dire que je ne suis pas coach de vie. Je ne peux pas donner de recette toute faite, chaque personne est différente. Je pense que pour pouvoir tout quitter, le jeûne est une étape importante, il fait tomber énormément de peurs. C’est une bonne façon de lâcher prise. Et puis quand on part sur la route sans argent en poche, c’est bien de savoir jeûner et de se défaire de la peur de manquer, de la peur de ne pas avoir à manger. Il est important d’avoir un bon mental et de toujours positiver. J’ai beaucoup lu sur la loi de l’attraction et la pensée créatrice. Comprendre que nous sommes maîtres de notre vie est primordiale. Nous créons toutes les situations de notre vie, que nous les jugions bonnes ou mauvaises. Quoiqu’il arrive l’Univers veille sur nous,  il faut avoir la foi et la garder.

Vivre autrement pour vivre mieux et devenir riche. Vivre sans argentSur un aspect plus pratique des choses, il existe de nombreux sites sur le net pour vivre sans argent. Comme faire du Woofing par exemple. Le principe est simple, vous êtes accueilli dans une famille, vous aider aux tâches quotidiennes et vous êtes nourrit, logé, blanchi. D’autres sites existent comme Helpx, Work Away, Passerelle Eco Annonces et proposent le même genre de plans. Savoir reconnaître des plantes sauvages est une bonne chose. Les livres de « François Couplan » sont une bonne entrée en matière pour reconnaître les plantes sauvages et comestibles.

Il faut aussi savoir se contenter de l’essentiel  donc apprendre à se défaire de tout le superflus. Je suis parti sur les routes avec un sac à dos et quelques fringues, par la suite quelqu’un m’a offert une tente et c’est tout.  Ce n’est pas d’argent dont j’ai besoin mais de ce que je vais en faire, et pour ça il suffit de remercier l’Univers de nous donner ce dont nous avons réellement besoin. L’argent n’achète pas tout. Il m’est arrivé d’avoir faim, dans ce cas il ne faut pas hésiter à demander des invendus dans les magasins, boulangeries etc. Il faut savoir se débrouiller. Pour mes vêtements par exemple je ne prends que de la seconde main. On peut également trouver des « gratiferias ». Bien souvent sur les sites de Woof, certains Woofers laissent des vêtements pour les suivants. Bref, si je devais conclure en une seule phrase je dirais : sachez demander à l’Univers et vous obtiendrez le nécessaire.

* Citation : « L’univers est un système d’êtres et de relations entrelacés, dont l’homme fait partie »
(Gilson 1884 – 1978)

Merci d’avoir lu cet article : Vivre autrement pour vivre mieux et devenir riche. Nous vous invitons à prendre connaissance d’un article sur le même thème « Changer son regard et ses habitudes, changer sa normalitéen cliquant ici.

Réagissez à cet article, postez un commentaire tout en bas de la page

Mots clefs qui ont permis aux internautes de trouver cet article:

  • comment vivre avec peu
  • je me debrouille sans argent
  • mieux vivre autrement
(Visited 1 916 times, 1 visits today)

Poster un commentaire sur Facebook

Commentaires Facebook

A propos de l'auteur

Rejoignez-moi sur mon profil Google+

Nombre d'entrées : 84

Commentaires (4)

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Translate »
Retour en haut de la page