Voyager en étant végétarien : rester fidèle à ses convictions Reviewed by les1001vies on . [caption id="attachment_6638" align="alignleft" width="600"] Voyager en étant végétarien : rester fidèle à ses convictions[/caption] Avoir des convictions, c'es [caption id="attachment_6638" align="alignleft" width="600"] Voyager en étant végétarien : rester fidèle à ses convictions[/caption] Avoir des convictions, c'es Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Accueil » Voyager en étant végétarien : rester fidèle à ses convictions

Voyager en étant végétarien : rester fidèle à ses convictions

Voyager en étant végétarien : rester fidèle à ses convictions

Voyager en étant végétarien : rester fidèle à ses convictions

Avoir des convictions, c’est bien…

Oui, avoir des convictions, c’est bien mais faut-il encore savoir les tenir et les respecter une fois sorti de notre zone de confort et de nos habitudes. Partir en voyage quand on est végétarien n’est pas toujours évident pour tous. On peut bien évidemment opter pour un pays plus que pour un autre, parce qu’il y serait plus facile de s’en tenir à ses habitudes alimentaires mais si on veut parcourir le monde pour découvrir d’autres cultures et d’autres horizons, c’est là que ça se corse… Dans certaines régions du monde, il sera assez difficile d’éviter la viande dans la cuisine traditionnelle, comme en Argentine par exemple, le pays du steak, ou encore si vous partez faire un trek dans les montagnes de la Mongolie où la nourriture est à base de mouton. Mais quand on est convaincu de ses convictions, qu’on a la motivation, la volonté et quelques astuces en poche, il est aisément possible de contourner les obstacles pour continuer à adopter un régime végétarien.

Franchir la barrière de la langue

Voyager en étant végétarien : rester fidèle à ses convictions Franchir la barrière de la langueOn ne le répètera jamais assez, quand on part en voyage pour une destination quelconque, il est important de savoir communiquer au minimum dans la langue du pays. Dans l’avion, avec le personnel de bord, vous n’aurez encore aucun problème pour faire valoir vos droits car la plupart des compagnies aériennes proposent désormais des menus végétariens et végétaLiens (mais pas encore tous malheureusement). Lorsqu’on arrive dans un pays, les locaux souhaitent vous faire découvrir leurs coutumes et vous faire goûter leur nourriture. Pour connaître au moins les ingrédients utilisés pour la préparation, vous serez obligé de communiquer avec eux. Pourquoi ne pas commencer par apprendre à dire les mots « végétarien », « viande », « oeuf », « lait », « poisson » dans la langue de votre pays d’accueil ? Ce sera déjà un bon début. En sachant aussi communiquer dans la langue locale, vous pouvez demander à votre restaurateur de vous préparer un plat sans viande ou autre produit dérivé même si son enseigne ne propose pas de menu spécial végétarien.

Internet est votre allié

Voyager en étant végétarien : rester fidèle à ses convictions Internet est votre alliéGrâce à internet et à la prolifération des différents guides de voyage, il est devenu facile de dénicher des endroits sympa où on peut manger végétarien / lien dans n’importe quel pays du monde. Comme sur le site Happy Cow (http://www.happycow.net/) par exemple. Et le cas échéant, vous pouvez toujours commander un plat sans viande. Vous pouvez aussi vous inscrire sur des forums qui traitent du sujet et lire les avis de ceux qui sont déjà partis dans votre pays de destination. En plus de vous apporter une aide considérable, cela vous permettra de faire de très belles rencontres et de vous faire de nouveaux amis végétariens. Si vous partez en vacances organisées, passez par une agence de voyage qui propose un circuit spécial pour les végétariens!

Préparer soi-même ses repas

Voyager en étant végétarien : rester fidèle à ses convictions Préparer soi-même ses repasLa meilleure option quand on est végétarien et qu’on s’aventure en terre inconnue : préparer ses repas soi-même. Il suffit d’aller chercher ses ingrédients sur les marchés ou supermarchés locaux, un autre bon moyen pour en découvrir et en apprendre un peu plus sur le pays. Mais ce ne sera évidemment pas possible si vous décidez de séjourner dans un hôtel une fois arrivé sur place. Alors, renseignez-vous avant de partir s’il n’y a pas dans la région des hébergements où vous pourrez avoir à votre disposition une cuisine comme une auberge de jeunesse par exemple. Là encore, internet reste votre meilleur ami. Vous pouvez aussi opter pour le camping. Et s’il n’y a vraiment pas moyen de se restaurer en plat végétarien dans tel ou tel endroit où vous êtes de passage, n’oubliez pas d’emporter avec vous quelques choses à grignoter pour vous aider à tenir le coup jusqu’au prochain repas comme des fruits, des biscuits, du pain frais, quelques olives ou des fruits secs par exemple.

S’ouvrir aux autres

Voyager en étant végétarien : rester fidèle à ses convictions S'ouvrir aux autresLe but c’est de faire connaître et de partager vos convictions. Il n’est pas forcément question, dans ce cas, de prosélitisme mais surtout de faire connaître ce mode de vie aux autres sans pour autant vouloir les changer à tout prix et les forcer à y adhérer. En communiquant et en vous ouvrant aux autres, vous pouvez leur faire comprendre les raisons qui vous ont fait adopter ce style de vie, peut-être seront-ils alors plus enclin à vous préparer un repas végétarien car dans certains pays il est très mal perçu de refuser la nourriture que l’on vous offre. Mais sachez toujours respecter les traditions et les coutumes de votre pays d’accueil tout en respectant votre propre mode de vie.

Article rédigé par Marco Vasco Canada pour Les 1001 vies

Merci d’avoir lu cet article : Voyager en étant végétarien : rester fidèle à ses convictions.

Réagissez à cet article, postez un commentaire tout en bas de la page

(Visited 189 times, 1 visits today)

Poster un commentaire sur Facebook

Commentaires Facebook

A propos de l'auteur

Rejoignez-moi sur mon profil Google+

Nombre d'entrées : 84

Commentaires (5)

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Translate »
Retour en haut de la page