Warning: Use of undefined constant RESS_POST_SHARING_UPDATE_COUNTS - assumed 'RESS_POST_SHARING_UPDATE_COUNTS' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/a2379591e4a636066130f43ac033f13e/web/les1001vies/wp-content/plugins/responsive-social-share/inc/modules/post-sharing/init.php on line 14
Jérôme et ses "Savons Sur Patte" végans et zéro déchetLes 1001 vies
Jérôme et ses « Savons Sur Patte » végans et zéro déchet Reviewed by les1001vies on . Voici une nouvelle "interview de star" avec Jérôme, 30 ans passés, auto-entrepreneur et heureux d’avoir créé sa savonnerie! Savons Sur Patte végans Tu nous parl Voici une nouvelle "interview de star" avec Jérôme, 30 ans passés, auto-entrepreneur et heureux d’avoir créé sa savonnerie! Savons Sur Patte végans Tu nous parl Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Accueil » Jérôme et ses « Savons Sur Patte » végans et zéro déchet

Jérôme et ses « Savons Sur Patte » végans et zéro déchet

Jérôme et ses "Savons Sur Patte" végans et zéro déchet

Voici une nouvelle « interview de star » avec Jérôme, 30 ans passés, auto-entrepreneur et heureux d’avoir créé sa savonnerie! Savons Sur Patte végans

Tu nous parles de ton parcours Jérôme?

Je suis devenu vegan il y a de ça plusieurs années, vers mes 25 ans. Dans mon entourage personne n’y croyait car pour moi, à l’époque, la viande et les produits laitiers, c’étaient à tous les repas. Mais après des longues discussions avec des amis, déjà engagés dans la cause, à échanger sur le sujet du végétarisme, ma curiosité m’a poussé à me renseigner de manière plus détaillée, en regardant des vidéos, documentaires, interviews…

La première année, j’ai été végétarien du jour au lendemain. C’est après que je suis devenu vegan. Je savais dès le début que j’allais le devenir mais j’avais besoin de cette période de transition. C’était un peu le début de ma décroissance. Consommer moins et mieux : plus éthique, plus local et plus en phase avec ces nouvelles valeurs grandissantes. 

Tu as pas mal voyagé je crois?

J’ai commencé par plusieurs mois en Espagne en tant que jeune homme au pair. A la fin de la mission je devais rentrer mais je n’en avais pas envie. J’ai donc pris la décision de faire le retour, mais à pied! Cela m’a permis de rencontrer beaucoup de gens sur ma route. Après ça je suis parti avec mon camion aménagé jusqu’en Grèce (j’ai traversé pas mal de pays et de péripéties pour y arriver).

Les voyages de Jérôme

Après cette longue période d’autonomie, j’ai entamé plusieurs mois de saisons en France. Je suis rentré chez moi pour reprendre mon travail dans le social. J’accompagnais des enfants et des adultes en situation de handicap dans leur quotidien. Mais bientôt la liberté commençait à me manquer…

J’ai décidé de reprendre mon sac à dos! Après quelques économies je me suis envolé pour l’Amérique Centrale. Je suis allé de découverte en découverte : nouvelle culture, différents paysages, vie dans une ferme exotique, vie en communauté autonome etc. Et puis 6 mois plus tard je suis « revenu au pays » car j’avais une idée en tête… 

Et ensuite?

Ces années passées à voyager et différentes rencontres enrichissantes m’ont permis de voir le monde d’une autre manière. Et, avant de découvrir ce que je voulais vraiment, je savais déjà ce dont je ne voulais plus. Le travail dans le social c’était enrichissant sur beaucoup de points mais après 9 ans, j’avais besoin de changement et envie de créer quelque chose de mes mains pour retrouver un sentiment d’indépendance.

Jérôme et ses "Savons Sur Patte" végans et zéro déchet. Jérôme fabrique ses savons

Passionné par la cuisine c’est d’abord vers ça que j’ai pensé me tourner. J’envisageais d’ouvrir mon foodtruck vegan, certainement aussi par nostalgie de la vie en camion… Puis, ma deuxième passion, le savon, a pris le dessus. J’en avais découvert la fabrication en vivant au Costa Rica. J’en achetais déjà beaucoup, et j’ai appris à en fabriquer pour moi (vidéo de fabrication ici). Au fur et à mesure des années, tout devenait clair : j’avais envie de proposer ce que j’avais créé à d’autres personnes que mon entourage proche. Et finalement, en élaborant mes recettes, je n’étais pas si loin de la cuisine !

Comment as-tu procédé?

Je me suis renseigné pour me former à la fois à la création de savons solides et liquides, à l’entreprenariat et à la réglementation cosmétique. Quelques mois plus tard j’avais les deux pieds en formation pendant plusieurs semaines! Le tout terminé, je pouvais enfin me lancer et dévoiler ma savonnerie artisanale au grand jour : « Les Savons Sur Patte » venait de naître!

Je voulais devenir mon propre patron mais je ne voulais pas être seul. J’ai donc cherché des lieux regroupant des artisans et artistes étant en capacité de m’accueillir et le coworking “La Cofabrik” m’a ouvert ses portes. J’ai pu rejoindre une quinzaine de créateurs dans un atelier privé pour exercer ma pratique.

Cofabrik

J’adore ce lieu, et les gens qui y travaillent me font avancer. Mes moules en bois sont d’ailleurs fabriqués ici même par un artisan ébéniste ! Dans l’avenir, j’aimerais pouvoir continuer dans un lieu comme celui-ci ou, pourquoi pas, en créer un avec une boutique associative proposant à la vente d’autres produits d’artisans locaux en accord avec mes valeurs.

Il y a déjà pas mal de savonneries, non?

Oui, des savonneries artisanales il en existe plein… Mais j’ai voulu pousser le concept un peu plus loin. Proposer des produits différents de ce qu’on voit habituellement. Je l’ai voulu vegan, zéro déchet, mais surtout avec des matières premières bio ou éco certifiées totalement issues de l’union européenne. Elles y sont cultivées, récoltées et transformées.

Ces choix sont motivés pour des raisons éthiques : limiter l’empreinte carbone et permettre d’assurer de justes rémunérations et conditions de travail pour chaque acteur tout au long de la chaîne de production. C’est pourquoi je n’utilise pas, par exemple, de beurre de coco ou de karité très souvent utilisés en cosmétiques mais dont la production est bien souvent désastreuse…

Logo savons sur patte. Présentation des savons de Jérôme

Je leur préfère des huiles d’olive, d’amande, de cerise, et bien d’autres ! A chaque fois que c’est possible je me fournis au plus proche : le Biéropathe, savon à la bière Lilloise; le Patte de Carotte, savon au jus de carottes poussées dans la région.

Quelle gamme proposes-tu?

Avec Les Savons Sur Patte j’ai décidé de proposer plusieurs savons adaptés à tous. Peaux sèches, sensibles, grasses … un baume cicatrisant, mais aussi des savons ménagers, et je souhaite pouvoir vous en proposer encore plein d’autres chaque année. D’ailleurs à l’heure où j’écris, un petit nouveau est de sortie : un savon au lait d’avoine qui remplace à merveille les “traditionnels” savons au lait d’ânesse!

Le baume les savons sur patte

Quand je vous parlais de cuisine, ici je produis à l’atelier le lait d’avoine qui me sert à fabriquer cette recette… La saponification à froid est un choix qui me permet de conserver toute la qualité des ingrédients de ces recettes. Pour compléter la démarche, je vends mes produits sans emballage. Le savon solide est idéal pour ça ! Et lorsqu’un contenant est nécessaire comme pour les baumes, ils sont consignés.

Et l’avenir?

Actuellement, la savonnerie est basée à Lille. Mais je souhaite qu’elle devienne rapidement itinérante et me permette de combiner mon travail et mon goût du voyage et des rencontres.

Si vous souhaitez en savoir plus voici les liens pour suivre notre travail
Le site Interne Les Savons Sur Patte
La page Instagram 
La communauté Facebook 

Un petit mot pour clôturer?

Les Savons Sur Patte, car nous savons faire autrement !

Jérôme et ses "Savons Sur Patte" végans et zéro déchet. Logo savons sur patte

(Visited 1 times, 1 visits today)

A propos de l'auteur

Rejoignez-moi sur mon profil Google+

Nombre d'entrées : 156

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Translate »
Retour en haut de la page